Résultat de votre recherche

Bien chauffer son intérieur

par Viv'Home Dordogne le 27 janvier 2020
Bien chauffer son intérieur
Comments:0

Le poêle, pas un simple appareil de chauffage

Depuis plusieurs années, le succès du poêle comme chauffage ne se dément pas. Si ce regain d’intérêt est dû à une certaine prise de conscience écologique et à un souhait de consommation raisonnable, il répond également à une question économique. Dans un premier temps, le choix d’un poêle est guidé par l’esthétisme, mais il ne faut pas négliger son rendement, sa consommation, son taux de rejet de CO2. Qu’il soit utilisé comme chauffage d’appoint ou chauffage principal, le poêle à bois est aussi choisi pour la chaleur douce qu’il diffuse bien plus agréable que celle dispensée par des radiateurs traditionnels. Le poêle existe sous différents modèles, le poêle à bûches est idéal pour un chauffage à part entière, il faudra alors choisir le poêle de masse encore appelé poêle à accumulation ou à inertie qui convient le mieux pour chauffer l’intégralité de votre maison . Lourd et massif, il marche à plein régime puis restitue lentement – jusqu’à 24 heures – la chaleur accumulée grâce à ses matériaux (faïence, roche volcanique ou brique réfractaire). Son rendement est très élevé, il est peu polluant. Mais c’est un choix qui se fait à la construction pour permettre de distribuer sa chaleur dans toutes les pièces de la maison.

À l’exception des poêles de masse, les poêles à bûches peuvent difficilement chauffer tout un logement. Ils sont utiles en complément de chauffage ou en remplacement d’un vieil appareil. Mais leur puissance doit tout juste correspondre aux besoins habituels, surtout pas plus. Les poêles à bûches sont en effet des appareils très polluants quand ils fonctionnent au ralenti. Ils deviennent alors de gros pourvoyeurs de particules fines, le polluant de l’air extérieur le plus toxique pour la santé.

Le poêle à granulés, un chauffage économe

En parallèle les poêles à granulés (ou à pellets) est un système de chauffage au bois autonome, il n’a pas besoin d’être connecté à un chauffage central pour fonctionner. L’utilisation de ce biocombustible fait de sciure et de copeaux de bois explique en partie ses excellentes performances : le poêle à granulés offre un rendement constant et une combustion presque intégrale grâce à un combustible à l’hygrométrie optimale. La plupart du temps, il nécessite d’être raccordé à l’électricité mais sa consommation annuelle est très faible, il fait partie des modes de chauffage les plus économiques, et sont bien moins coûteux à l’utilisation que les chauffages au fioul, au gaz ou à l’électricité. Par ailleurs, les granulés de bois, issus de déchets de l’industrie du bois sont un combustible renouvelable en faveur du développement durable et efficace. Ils permettent une combustion optimale qui assure un rendement maximal pour une émission de polluants très réduite.

De plus en choisissant des granulés certifiés NF, vous garantissez le renouvellement du parc forestier et la durabilité de ce mode de chauffage, en plus d’être sûr d’obtenir un bois parfaitement sec et sans adjuvants nocifs pour l’environnement. Avec des réservoirs de grande capacité et un rechargement automatique pour certains, les poêles à granulés offrent une grande autonomie. Certains modèles peuvent être programmés ou pilotés à distance. Ce système de chauffage est avantageux financièrement, contrairement au gaz ou à l’électricité, et ne demande pas de souscrire un abonnement ce qui rend ce moyen de chauffage parmi les moins chers du marché  !


Copyright photo : Thomas Vitali provenant de Pexels
Partager

Comparer