Recherche

1 € à 1.000.000 €

Résultat de votre recherche

Comment bien choisir son terrain ?

par Admin Vivhome le 21 janvier 2022
Comment bien choisir son terrain ?
Comments:0

Faire construire une maison neuve constitue pour certains le rêve de toute une vie. Mais avant d’en arriver là, il est primordial de trouver votre terrain. Il va accueillir votre nouveau projet et devra être adapté à votre mode de vie. 

Pour cela, il va d’abord vous falloir avoir une idée précise de votre projet, comprenant vos envies ainsi que vos besoins. Ensuite, il va être nécessaire de visiter le terrain plusieurs fois. Cela permet d’avoir une vision précise de sa situation, de sa constructibilité ainsi que de ses alentours. Il est aussi important de se renseigner sur les différentes restrictions et réglementations qui régissent la commune et sur les différents aménagements à venir. 

La prévision d’un budget sera également une étape importante. Il devra comprendre le prix d’acquisition de votre terrain, ainsi qu’un certain nombre d’éléments supplémentaires. Cela peut comprendre les taxes ou les travaux d’aménagements à réaliser. 

Viv’Home, constructeur de maisons neuves, vous accompagne dans toutes les étapes de votre projet. Découvrez nos modèles de maisons prêts à être installés sur votre terrain. Vous pouvez aussi consulter nos offres de maisons avec terrain

Bien choisir le lieu

Tout projet de construction naît de nouveaux besoins et/ou de nouvelles envies. Pour que votre future résidence soit adaptée à vos demandes, il est important d’établir une liste de critères précis que celle-ci doit respecter (superficie, ville ou campagne…). En effet, cela vous permettra de savoir exactement ce que vous recherchez. Cela vous facilitera la recherche en éliminant directement ceux qui ne correspondent pas à vos attentes. Pour que cette liste soit encore plus efficace, nous vous conseillons de ranger vos critères par ordre d’importance

La localisation : un critère majeur

Il va ensuite falloir prêter attention à la localisation de votre terrain. Pour cela, il va falloir se rendre sur place et étudier un certain nombre d’éléments. Veillez d’abord à étudier l’accessibilité du terrain ainsi que la distance par rapport à certains commerces/services essentiels tels que les écoles, les hôpitaux, ou encore les boulangeries, mais aussi la distance par rapport à votre lieu de travail. Si cela est un critère pour vous, veillez aussi à vérifier que votre terrain soit bien desservi par d’éventuels transports. Si nécessaire, vérifiez qu’il se trouve à proximité d’une gare ferroviaire.

Photo de Nikolett Emmert provenant de Pexels

Prenez aussi le temps de vous renseigner sur les différentes nuisances éventuelles qui pourront venir perturber votre quotidien. Nous vous conseillons également de prévoir plusieurs visites avant de faire votre choix. Essayez de les effectuer à des heures de la journée différentes ainsi que sous des climats différents. Cela vous permettra de voir le terrain sous différentes situations pour éviter les mauvaises surprises. Il est intéressant d’envisager l’achat d’un terrain comme un investissement dans le cadre d’une revente. Tous les éléments liés à la localisation, l’accessibilité et la proximité du terrain constitueront alors des critères de choix pour un futur acheteur.

Maintenant que vous avez vu le terrain et que vous avez commencé à l’étudier, pensez à explorer son environnement. Une fois sur place, prêtez attention aux alentours, aux possibilités de vis-à-vis et n’hésitez pas à interroger le voisinage sur l’environnement. Pensez aussi à vous renseigner sur les éventuelles modifications à venir. Vous pouvez pour cela interroger le propriétaire ou bien la mairie de la commune. Cela vous permettra d’anticiper votre construction en ayant une idée claire de l’environnement futur de votre terrain. Vérifiez aussi si votre terrain se trouve dans une zone sismique ou inondable

Ne négligez pas la configuration du terrain

Une fois sur place, profitez-en pour regarder la configuration de votre terrain. En effet, privilégiez une orientation qui vous offrira un ensoleillement de votre maison optimisé, ce qui vous permettra de réduire vos factures d’électricité. Sachez aussi qu’un terrain en pente peut nécessiter des travaux qui constitueront un coût additionnel au budget de votre projet. 

S’assurer que le projet est constructible sur ce terrain 

Il va être important de vous renseigner sur les normes et restrictions en vigueur sur la commune dans laquelle se trouve votre terrain en matière d’urbanisme, afin de s’assurer que ces dernières soient en accord avec votre projet. C’est notamment en vous rendant en Mairie pour consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) que vous allez pouvoir découvrir les normes en vigueur qui seront à respecter, ainsi que des informations sur les prochains aménagements prévus dans les alentours. Vous pouvez aussi demander d’autres documents qui vous informeront sur l’environnement actuel et futur du terrain, tels que le certificat d’urbanisme ou encore l’Etat des risques naturels, miniers et technologiques (ERNMT) qui vous renseignera sur les risques auxquels le terrain et ses alentours sont exposés. 

Photo de Roland Dumke provenant de Pexels

Il va aussi vous falloir vérifier si le terrain est viabilisé, c’est à dire raccordé aux différents réseaux (eau, électricité, gaz, internet, téléphone…) et présentant un système d’assainissement individuel afin que celui-ci devienne constructible.  

Même si votre terrain est déclaré constructible, pensez à bien étudier le sol de ce dernier. En effet certaines natures de sols peuvent présenter des risques pour votre habitation. De plus, il est important de noter que les fondations et la construction elle-même doivent être adaptées à la qualité du sous-sol

Fixer un budget qui comprend l’intégralité des coûts du projet 

Le prix de vente de votre terrain constituera forcément un critère qui viendra impacter votre décision dans votre recherche de terrain. Celui-ci doit évidemment être en accord avec vos moyens, vos besoins, mais aussi avec le prix du marché local. Nous vous conseillons donc de vous renseigner sur le prix du marché. Cela vous permettra de vous faire une idée globale du montant maximal à vous fixer pour ce prix de vente. 

Photo de Nataliya Vaitkevich provenant de Pexels

Au-delà du prix de base de votre terrain, votre budget devra comprendre et prévoir d’autres dépenses

Il va d’abord vous falloir penser aux différentes taxes que vous allez devoir payer en achetant ce terrain. En effet, il vous faudra payer de manière annuelle une taxe foncière, ainsi qu’une taxe d’habitation, qui seront à prendre en compte lors de votre achat. Ces taxes varient notamment en fonction de la valeur locative cadastrale. Il ne s’agit pas de rechercher les moins élevées. Il s’agit plutôt de comparer le ratio entre leurs montants et la valeur intrinsèque de votre maison. Enfin, il ne faut pas non plus négliger le prix de la taxe d’aménagement qui elle ne se paye qu’une seule fois. 

Enfin, en fonction de l’état de votre terrain et de votre projet, il faudra prévoir des frais de travaux supplémentaires. Cela peut comprendre des éventuels aménagements extérieurs ou encore un raccordement aux réseaux si votre terrain n’est pas viabilisé. 

Pour bien choisir son terrain, il faut donc avoir une idée précise de vos envies, vos besoins et de votre projet. Vous devez ensuite vous rendre sur place pour étudier le terrain ainsi que ces alentours. Enfin, il vous faudra comprendre un certain nombre d’éléments supplémentaires au prix de vente dans votre budget total.  Nos équipes sauront vous conseiller sur le choix de terrain et le choix de maison qui sera parfaitement adapté. Ne perdez pas de temps et découvrez nos offres de terrains en Haute Vienne, Dordogne et Charente Maritime ! 

Comparer